• Twitter - Black Circle

LA VILLE INTELLIGENTE CITOYENNE                                lecitoyenmoderne@gmail.com     

                                                                           

A Propos de nous                                                                Adhérer à l'association        

Nos projets & ambitions                                                     Nous faire un don 

Partenaires                                                    

Contactez-nous

 

©Les images utilisées sur le site et/ou blog comme illustrations proviennent toutes de Google.

Si l'une d'entre elles vous appartient et que vous ne souhaitez pas sa présence ici , n'hesitez pas à nous contacer.

Notre vision du Territoire Intelligent

La Smart City:

  • Une organisation urbaine plus efficiente et vertueuse, une qualité environnementale améliorée et une vie démocratique plus participative.

  • La notion de « territoire intelligent » n'est pas nouvelle. Dès le XIXème siècle, avec l’arrivée de l’électricité, puis du système moderne d’égouts et d’adduction d’eau, le territoire est déjà jugé plus « intelligent » par sa capacité nouvelle à répondre aux besoins sanitaires de l’époque et à permettre une meilleure gestion des espaces urbains.

  • Aujourd’hui, à l’heure où les technologies numériques et les objets connectés s’emparent des territoires, où de nouveaux besoins sociaux et environnementaux émergent, le territoire intelligent suscite de nouveaux espoirs :

-un territoire où les citoyens participeraient vraiment à la vie de la cité,

-un territoire plus écologique, plus inclusif, mais aussi plus sûr.

  • De nombreux défis attentent ceux qui s’investissent dans la Smart City, dont celui d’intégrer l’humain au cœur de cette révolution urbaine, numérique et écologique?

  • Le territoire intelligent ne se réduit pas seulement à un paysage urbain truffé de nouvelles technologies.

  • La Smart City aura pour but, à travers de nouveaux outils et une nouvelle approche, d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, elle devra se construire autour du citoyen et surtout avec lui.

  • Dans la notion de Smart City on y retrouve l’ensemble des secteurs qui composent le territoire d’aujourd’hui: la médecine, l’industrie, l’environnement, …

  • Mais au-delà de la « technique», le citoyen devra avoir vocation à devenir conso-acteur de son territoire en utilisant les ressources naturelles.

  • Un territoire qui se réinvente intelligemment devra commencer par mettre en place tous les outils qui permettent d’impliquer davantage les citoyens dans l’administration du territoire, car il serait inconcevable de le penser sans eux.

  • Il est également nécessaire de favoriser l’échange entre l’ensemble des acteurs de la construction du

territoire de demain.

  • Pour rendre un territoire durable, il faudra permettre à chaque citoyen de connaître, d’analyser et d’influer au mieux sur les données de son environnement et avec bienveillance.

Thème autour de la gare :
  • Nous pouvons travailler sur l’amélioration de ces espaces périurbains en travaillant sur les services.

  • Ces services ne devront pas être répartis de manière statistique.

 

Par exemple :

  • On pourrait imaginer aller y chercher son panier acheté sur internet

  • Avoir la possibilité de choisir notre mode transports (co-voiturage, le vélo électrique etc...)

  • Panneau numérique indiquant les manifestations proposées par la commune ou encore la météo, l'influence des trafics dans la communes etc...

  • Proposer une « DigiTal Card», une carte intelligente leur proposant des avantages sur certains événements culturels, ainsi qu'un accès à un compte personnalisé par le biais duquel les usagers peuvent payer directement leurs factures, être informés des futures fermetures de routes ou des

travaux à venir également gérer leurs déplacement de transports.

  • On pourrait imaginer d’autres services contextualisés en fonction du voyage tels les post it virtuels qui informeraient sur les spécialités de la ville, des lieux d’enseignement linguistique (cours de remise à niveau), des locations de matériel (costumes, skis) ou qui s’inscriraient dans la continuité naturelle de nos occupations comme la possibilité de matérialiser son travail à l’aide d’imprimantes.

  • Des espaces de Coworking.

  • Proposer un covoiturage dynamique avec une offre de covoiturage qui apparaîtrait sur le téléphone mobile ou panneau d'information numérique tout au long du trajet.

  • Le geste sans contact : à l’aide d’un téléphone mobile ou d'une borne passive sur un quai délivrant l’autorisation de voyager sans support papier( un e-billet).

  • Tout simplement en faire des espaces multi- services ... via une plate-forme d'échange unique.

Thème Pour la partie urbaine (commune):
  • Le DIGITaL pourrait en outre permettre de signaler à la commune d'éventuels bancs cassés ou nids de poules formés sur la chaussée, par exemple. L'application pourrait aussi être utilisée pour rechercher des pistes cyclables ou encore des places de parking ( solution parking Map stationnement connecté),

  • De plate-forme numérique unique avec applications notamment la gestion des places de stationnement

etc...,

  • Nous pourrions repenser entièrement le système de bus. On pourrait imaginer d'effectuer 95% des trajets avec une simple correspondance, voire aucune,

  • Les arrêts de bus pourraient comprendre des écrans interactifs fonctionnant à l'énergie solaire ou vent voir sur l'éclairage public ou fibre, pour alerter les usagers du prochain passage de bus,

 

-Barcelone a développé une application sur Smartphone permettant d'aider les conducteurs à
repérer les parkings alentours et d'un système de partage de vélos voir co-voiturage
(l'intermodalité).

  • Pour le tri, la ville pourrait se doter d'un système automatisé de collecte pneumatique des déchets,

  • Les ordures sont collectées par le biais de tuyaux souterrains, et non plus par camions.

  • Nous pourrions y installer des poubelles connectées pour gérer les flux mais également mieux gérer les déplacements des camions,

  • Des feux tricolores connectés qui passent au vert ou au rouge en fonction de la circulation pour éviter les bouchons,

  • Avec des caméras et capteurs (système de télégestion permettant le contrôle à distance) nous pourrions assurer la sécurité des habitants, des capteurs pourraient être intégrés à tous les bâtiments publics pour prévenir les autorités en cas de séisme, de la circulation pour limiter la pollution et les risques d’accidents, des problèmes de comportements humains etc...,

  • la solution de la mobilité électrique avec l'installation de ces bornes par commencer avec les camions de livraisons, les bus et pourquoi pas les camions de poubelles qui n'interviennent que dans la commune donc pas de très grands trajets! (On évite la pollution, l'encombrement des routes etc.. et également un gain de coup important pour les entreprises même s’il y aura un investissement important au départ).

  • Sachant que nous pouvons réutiliser les infrastructures existantes d'où l'avantage de la smart City....

Thème autour du citoyen via une plate-forme d'échange unique et applications:
  • Une gestion différente afin d'améliorer le pouvoir d'achat (Mode coso-acteur du territoire).

  • Echange entre particuliers de biens (voiture, logement, parking, perceuse, etc…)

  • De services (covoiturage, bricolage, etc.)

  • De connaissances (cours d’informatique, communautés d’apprentissage, etc.), avec échange monétaire (vente, location, prestation de service) ou sans échange monétaire (don, troc, volontariat).

  • Mise en place d’une plate-forme numérique de mise en relation.

  • Alimentation : groupements de consommateurs, associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP), co-restauration…

  • Logement : location entre particuliers, colocation, échange d’appartement, habitat participatif

  • Culture, enseignement : cours en ligne, soutien scolaire, etc.

  • Habillement : location, don, troc, revente/achat de vêtements

  • Équipement divers : vente ou achat de matériel d’occasion, don, prêt, échange ou location de matériel ou appareil

  • Services d’aide entre particuliers : courses, bricolage, gardiennage, soins aux animaux

  • Transport : location de véhicules entre particuliers, échange ou revente de billets de transport, covoiturage, livraison collaborative, voiture de tourisme avec chauffeur (VTC)

  • Service de covoiturage (économie d'énergie, diminuer les problèmes de santé et

d'environnement voir économie budget).

  • Du " airbnb" (location de courtes durées d'appartements entre particuliers) ou du "bookalokal " (repas chez l'habitant pour rencontrer de nouvelles personnes ou découvrir la culture locale lors de son passage dans un pays).